Hey! T’as pas un truc pour Halloween?

Voilà l’histoire de ma vie…A défaut d’être une source d’inspiration modesque, je suis, depuis des années, la malle aux costumes de mon entourage.

N’allez pas imaginer que j’ai un dressing digne de celui de l’opéra de Paris rempli de costumes de scène aux couleur chatoyantes et accessoires improbables plein de plumes et strasses, loin de là. Non, moi j’ai une armoire comme tout le monde,certes, un peu grande pour caser tout mon merdier  joli bazar et les fringues XS-pas-hiphop de mon coloc’, mais voyez-vous ladite armoire devient, à l’approche d’un événement costumé, aussi attractive qu’un salon de la moquette pour un acarien.

Je ne vais pas m’étendre sur le nombre incalculable de fois où on adoré mon déguisement sauf que je ne suis jamais allée déguisée au salon du bébé par exemple, que ma robe de Minnie elle est trop top avant de me demander si il la font en 10 ans (vas leur dire à Collectif Clothing ça leur fera plaisir), quand on se permet de me demander si j’ai fait ma tenue moi-même (quand on est styliste je vous promets ça irrite le tympan),si je pratique le SM parceque j’ai un corset (le rapport hum?), si mes enfants vivent bien le fait d’avoir une mère gothique (j’suis juste habillée en noir les amis on respire…et on ouvre un dico! D’ailleurs mon père doit aussi être gothique tout comme bon nombre de veuves ou femmes agées au portugal!!!), l’air génée de la mère dont le gamin a braillé « mamannnnnn regad’ la dame elle a les ch’veux rouges!’ (je vous rassure madame j’étais au courant hein pas la peine de coller un bonbon dans la bouche de junior !) et pour finir le « nann mais sur toi le léopard c’est sympa ça fait pas trop prostipute » etc…

Vous avez compris,je pourrais remplir l’équivalent d’un bottin en anecdotes vestimentaires.

J’admets, quand même, que le plus souvent ça m’amuse grandement, enfin les jourrs ou je suis un peu moins mal lunée que d’habitude. Ne me cherchez pas non plus car je peux tout à fait envoyer un boulet se faire voir chez les gothiques, chez les grecs et vue la conjoncture actuelle ce serait vraiment la loose!

Mais voilà, à l’approche d’Halloween tout le monde se réveille, n’ayant pas envie d’acheter un costume pour la fête sus-citée, ou d’y laisser un bras en frais de douanes après avoir eue l’idée lumineuse de commander aux US, on souvient que chez Ellie y’a qu’à juste lui piquer un top ou une robe et zou on a le costume de l’année.Ca marche aussi si tu es de sexe mâle et que tu as besoin d’un déguisement de drag queen sous reserve que tu rentres dans mon 36 et là c’est moi qui rigole.Biensûr pour parfaire le look, on va aller plonger dans l’accessoire à clous -j’en ai plus des masses d’ailleurs c’est à croire en vieillissant je m’assagit ou plutôt que je prend moins les transports (vengeance personnelle inside) – les chapeaux, le sac de Mémé (non pas unsac de vieille, le vrai sac de ma mémé-à-moi) mais faut dire vintage y paraît c’est plus fashionistiquement correct dans les bijoux tête de mort ou les morceaux de zombies montés en boucles d’oreilles. Il n’y a que les chaussures qui posent problème malgré le fait qu’elles soient über cool personne ne rentre dans mon 35.5.

J’aurais droit au « ralllaaaaallaaaa comment les gens y z’ont kiffé mon costume! » en guise de remerciement sauf que moi la robe skull avec le tulle je ne la mets pas pour un bal costumé à tendance pseudo démoniaque mais pour aller chercher mes enzymes à l’école. Cherchez l’erreur.

Il paraît aussi que ma boutique d’Halloween pour les ch’tiots elle est géniale.Là, j’ai ri un peu jaune (ah! vous voyez c’est pas noir cette fois!) 

Je renonce, je pense que,cette année encore ça va encore être journée portes d’armoire ouvertes. Allez, viendez les amis on egorgera des cordeaux ensemble et on boira du vrai jus de chaussettes (le sang j’peux pas, j’suis toujours végé!)