Iron Maiden (enfin)

Ne pleures plus, ça y est Tata Elie, elle t’a enfin dégotté du Iron Maiden en version nain de jardin ou nain de balcon c’est selon. Ne remercie pas c’est pour toi.

J’admets pas de tailles hyper minus pour le moment mais ne t’inquiètes pas ça viendre en moins de temps qu’il n’en faut pour faire un bébé ,je parle ici pour la moyenne hein si ton deuxième prénom c’est Speedy Gonzales va falloir patienter un peu.

Voilà donc l’objet de convoitise, que même les américais nous envie, forcément, c’est une boîte européenne qui les produit alors ils doivent bien avoir les boules les pros du merchandising. Je ne vais pas le crier trop fort hein des fois qu’on se mette un peu à l’adulte

 

 

Le tee-shirt est disponible du 2 au 8 ans et c’est par ici que ça se passe: http://www.popnbaby.com/kids-2-10-ans/t-shirts-rock/t-shirt-iron-maiden.html

D’ailleurs j’ai crû voir leur présence annoncée sur un fest’ ou deux?! Bruits de couloir?

Calendrier de l’avent J-14 et 15

On est bien peu de choses sans son Internet ,n’est-ce pas ?  Voilà une coupure d’une journée et on se retrouve dans une melasse pas possib’.
Coupure durant laquell j’ai failli agresser un livreur de Fedex (et pas sexuellement hein), Pop’n’Daddy a insulté FedexLand au téléphone, on a essayé de ne pas broyer un des deux enzymes, ma machine à laver m’a lâchée, mon évier s’est bouché bref si jamais tu as un exorciste dans tes contacts facebook vas-y fais pas ta p*** et fais tourner.

S’agirait pas qu’on loupe les produits du jour-d’avant-bientôt-noel parce que ça  a l’air de vous plaire.

Par contre, juste une petite précision les gens, si tu veux ta commande avant Noël c’est possible , nous on l’envoie le jour même  sauf si tu la passes à 2h43 du matin je vais me lever et aller au dépot pour te la préparer ne rêves pas mon ami! Je disais donc qu’on expédie le jour même mais qu’il faut compter un battement de 24h en plus avec La poste (Bougez avec La Poste! J’comprends mieux pourquoi ils ont viré leur slogan!) ben voui les pôv’ z’ont bien du tracas paskeu la semaine dernière y’a eu la neige et que quand y’a neiga ben y’a pô de camion jaunes (ni d’autres couleurs d’ailleurs) y’a pô de postiers et y’a pô de facteurs que ce soit à vélo, a ‘bylette ou en camionnette alors ton paquet tu penses bien que ça peut allonger un peu le délai………

Revenons-en à nos rock’n’ fringues:


La robe Froufrous « swallows » à 25 euros au lieu de 35. (Cliques sur l’image pour plus d’infos)


Le sac à lange AC/DC tout nouveau à 35 euros au lieu de 39- Cliques sur l’image pour avoir des infos.

Tu peux donc remercier M. Free-il-a-tout-compris ou Rodolphe parce que la promo sur ces 2 produits, ben elle sst valable jusqu’au 17 décembre.

Commentaires sur Le Père Noël n’existe pas (et les Ramones sont morts)

Faut-il ou non briser les rêves des enfants ? telle est la question…

Prends le Père Noël par exemple… T’en penses quoi toi : qu’il est préférable de tout mettre en oeuvre pour les amener à croire le plus longtemps possible en l’existence de ce généreux barbu qui boit du Coca-Cola au Pôle Nord ou de leur expliquer clairement que cette histoire est une foutaise et qu’en réalité, Noël est synonyme de découvert bancaire lié à l’achat de ces satanés cadeaux ?

En même temps, tu me diras, tous les enfants ne réagissent pas de la même façon à l’annonce de ce genre de nouvelle. Certains risquent de voir leurs rêves brisés et de se demander jusqu’à quel point les adultes mentent aux enfants, tandis que d’autres mômes se contenteront de dire « je le savais » en avouant avoir reconnu Tonton Jean-Claude dans le rôle du Père Noël au dernier réveillon (bordel Jean-Claude, on t’avait pourtant bien dit de ne pas gardé ton pantalon de survêt !)

De mon côté, je n’ai pas encore eu à gérer la fatidique question de l’existence ou de la non-existence du Père Noël avec mes enfants ayant trouvé le bon compromis de leur expliquer que les parents achetaient eux-mêmes les cadeaux avant de les expédier au Père Noël pour qu’il les livre le soir de Noël. Une façon très futée, reconnaissons-le, de ménager les rêves des enfants tout en leur expliquant ceci dit que les cadeaux, ça coûte cher et qu’il ne faut pas espérer recevoir tous les jouets que l’on a marqués d’une croix dans les catalogues.

En ce qui me concerne, là où ça se complique, ce n’est pas tant sur la question du Père Noël que sur celles des Ramones. Rien à voir, ouais je sais. Mais un peu quand même, attends de lire la suite, tu vas tout de suite…

Ma môme est fan des Ramones. Pour faire rien que comme sa mère, sans doute. Et puis aussi, tout simplement, parce qu’elle un peu été élevée aux Ramones malgré elle et qu’à force d’entendre leurs tubes en boucle, elle a fait de « Hey Ho Let’s Go » son credo. Seulement voilà, va donc expliquer à un enfant de 5 ans que ces gens qu’on entend dans la chaîne hi-fi et qu’on regarde dans des clips vidéos, ben vas-y pour lui faire piger que ces gens-là sont morts euh ! La gosse, elle te répondra que c’est impossible, que les morts ne peuvent pas chanter et qu’ils ne passent pas à la télé !!

Alors je fais quoi moi, tandis que ma gosse se pavane en t-shirt Ramones tout en cultivant l’espoir de les voir sur scène quand elle sera grande ?  Je fais quoi hein ?!! Je brise à jamais ses rêves de punk rock ?! Franchement, ça vaut le coup ?

Naaaaan, tout bien réfléchi, je préfère attendre. je voudrais pas la traumatiser, tu comprends. Pauvre petite va. Déjà que la dernière fois elle est rentrée de l’école vexée jusqu’au slip parce qu’elle avait mis son beau t-shirt Ramones et que sa voisine de classe ne savait pas qui étaient les Ramones. Pire, la dernière fois elle est rentrée en rage en désignant son t-shirt New york Dolls et en m’expliquant qu’une copine lui avait dit que c’était même pas des chanteurs : comment ça les New York Dolls c’est pas des chanteurs ?! Elle veut qu’on lui mette Trash dans les oreilles celle là ?! Et la fois où une copine lui a dit que Iggy était moche… han lala, je te dis pas le drame : oser dire à une mini-fan de punk 77 qu’Iggy Pop il est pas cool, c’est super risqué, ça risque de se finir en tirage de couettes et bataille de pâte à modeler. Pis comme je ‘lai dit à ma môme, Iggy c’est le meilleur et puis de toute façon, il ne sera jamais aussi effrayant que Dora l’exploratrice, même quand il fait ses yeux de dégénérés.

Ralala… élever ses enfants au punk rock c’est pas si simple hein…!

Commentaires sur Dora l’exploratrice vs tête de mort : qui est le plus flippant ?

D’après les MMTLM (Mamans qui se croient Mieux que Tout Le Monde), faire porter des motifs tête de mort à sa progéniture, ça ne serait pas très malin.

Pire, à les entendre, limite ça pourrait traumatiser un gosse, l’empêcher de tisser des liens sociaux et le cataloguer comme gros looser, vu que looser ça rime avec rocker. La tête de mort, c’est le mal. C’est pas compatible avec un univers enfantin, c’est laid, c’est pas de bon goût et puis même, ça fait peeeeuuuur !

Te marre pas. En discutant avec une vendeuse dans une boutique de vêtements rock, j’ai récemment appris que certaines écoles interdisaient tout bonnement que les bambins se présentent en classe dans des vêtements imprimés tête de mort sous des prétextes aussi bidon que « la piraterie ne doit pas constituer un idéal pour les enfants ». Je sais pas toi, mais là, moi je me marre.

Parce que faisons un état des lieux : les têtes de mort sur les fringues, c’est mal, mauvais, effrayant. A côté de ça, Charlotte aux Fraises et autres icônes résolument enfantines semblent avoir le monopole dans les cours de récré. Charlotte et sa copine Dora, paraît qu’elles font pas peur, qu’elles ne sont que rêve, amour et délices de l’enfance. Je sais pas toi, mais là, moi, je me fait littéralement pipi dessus tellement c’est trop marrant ce concept. Limite je me demande si les mamans qui s’offusquent devant les têtes de mort, mais affublent leur gamins de vêtements à l’effigie des égéries de dessins-animés, ne seraient pas sous l’emprise d’une substance hallucinogène pour ne pas se rendre compte de l’évidence : le skull (oui, ici on dit volontiers « skull » au lieu de « tête de mort »… Parce qu’on est cool et qu’on est bilingues…) fait fichtrement moins flipper que Dora, Franklin et autres héros colorés, rois incontestés de la sape de supermarché.

Comment ça tu ne me crois pas ?

Ok. Ben c’est pas compliqué, je vais te confronter à ces soi-disants icônes enfantines de bon goût qui inspirent la confiance et symbolisent la joie de vivre et on verra qui, du skull ou de l’exploratrice chevelue, remporte le premier prix du motif qui fout les jetons :

En première position des icônes des cours de récré, déclinée sur moults t-shirts et sac à dos, j’ai nommé : Dora, l’exploratrice-qui-s’la-pète-parce-qu’elle-parle-vachement-mieux-anglais-que-nous. Dora, la fillette tellement pas foutue de se faire des potes qu’elle côtoie des animaux aux noms à coucher dehors (franchement, ose dire que si t’avais un singe parlant, tu l’appellerais Babouche ?!). Bref, Dora, regardons-la attentivement :

Franchement, tu trouves pas qu’avec son singe savant en moon boots, elle a un air pas clair la Dora ? Déjà, t’en connais beaucoup toi, des fillettes de 4 ans qui parcourent la jungle et communiquent avec la faune sauvage en Anglais ? Ben moi perso, toute cette histoire me fait flipper. Littéralement hein.

Y a aussi Franklin, la gentille tortue qui te dit ce qu’il faut faire et ne aps faire dans la vie pour être une brave petite tortue : par exemple, avouer qu’on a fait une bêtise, c’est bien. Planquer de la marijuana dans sa carapace, c’est mal. Bref, Franklin t’apprend à distinguer le bien du mal, ce qui est drôlement sympa de sa part, mais le problème avec Franklin, c’est qu’il est pas très sexy, faut bien l’avouer. Et que Franklin sur un t-shirt, c’est pas ce qu’on a trouvé de plus chouette. Avec son air stupide, il ferait presque concurrence à babouche le singe botté.

Dans la même série, il y a également les Bratz. Alors moi le phénomène Bratz, j’adore. Parce qu’étrangement, les personnes qui estiment que le motif têtes de mort n’est pas de bon goût trouvent parallèlement que les Bratz sur des fringues, ça le fait grave. Ah oui, c’est vrai qu’elles sont très distiiiiinguées les Bratz, avec leur jupe ras le chouchou et leur collagène dans la bouche. Vraiment, les Bratz, c’est un modèle de bon goût pour les fillettes, y a pas à dire. Prions seulement pour que nos gamines ne s’affublent pas façon Bratz staïle quand elles entreront au collège…

Et puis le meilleur pour la fin, l’icône choc des maternelles qu’on est tous censée trouver trop mignonne et trop chou, j’ai nommé Bébé Lilly. Bébé Lilly, la vérité, elle fait flipper sa mère. Enfin moi perso, je pourrais pas dormir avec un poster de Bébé Lilly dans ma piaule, elle est trop effrayante c’te môme. Je préfère encore dormir avec une poupée à l’effigie de Chucky dans les bras, sans dec’ quoi.

Nan, ne dis pas qu’elle est mignonne : elle fait peur, c’est évident.

Tiens, t’as vu comme elle est flippante de près ?!!! On dirait qu’elle va te sauter à la gorge à tout moment avec son armée de jouets zombies…

Donc voilà, au final, il est clair que chacun fait-fait-fait c’qui lui plaît-plaît-plaît… N’empêche que moi, entre Dora la bilingue mutante, Franklin la tortue transgénique, Bébé Lilly la rescapée de Tchernobyl et les Bratz ramassées sur un trottoir, ben le choix est vite fait : je me rabats sur de la tête de mort en veux-tu en voilà !! Parce qu’au final, un bon vieux skull, c’est autrement plus sympatoche que des amis virtuels inquiétants ou que de mauvais clones de Barbie sapés comme des racolleuses.

Encore un avis qui n’engage que moi. Mais qui est le bon, puisque c’est le mien. 😉