C’est la semaine des nénés et des recherches à la con!

C’était encore du 16 au 23 Octobre 2011 la SMAM du coup il fallait bien que je vous en parle, comme l’an dernier, lactation,nénés,lait maternel. Ne prend pas ton air dégoutté, je sais que va finir par lire.

Je ne dirais pas non plus que c’est surtout à cause des requêtes qui s’y rapportent ce qui m’amène à me poser des questions sur la sexualité de certains.

Ah ‘saviez pas que c’était la Smam? Vous ne savez pas non plus ce qu’est la smam? C’est la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel. Voilà, grâce à moi, vous allez vous coucher moins bêtes ce soir. On dit merci qui?

Je ne vais pas être le 3687890ème blog à faire tourner le tract « officiel » parce je ne veux faire déguerpir tout le monde, d’autres le font bien mieux que moi (la promotion pas pas déguerpir tout le monde,quoique…).

Je ne suis pas certaine que la mouvance pro-allaitante vienne traîner jusqu’ici ,d’ailleurs beaucoup d’entre elles pourraient être terrifiées, de toutes les manières ( c’est la ouate qu’elle préfère) et pour terminer, j’ai bine trop de bêtises à raconter donc pas que ça à faire non plus.

C’est la semaine où il est bien vu d’en parler alors soyons fous.

Il faut que tu saches ,qu’à la naissance du problème ,ou de mon fils tu l’appelles comme tu veux, j’ai allaité pour des raisons assez obscures sans en avoir plus envie que ça. Y-a t’il vraiment « mauvaises raisons » de faire ce choix, je ne sais pas.Tant qu’on est à peu près en accord avec nous même (dans mon cas: un peu moins en désaccord que d’habitude) et notre progéniture, quelles que soient nos décisions je ne vois pas où est le problème. Ne me lance pas sur: « l’allaitement c’est plus mieux, le bibi c’est plus pratique, t’es esclave de ton gamin … » Très honnêtement,même si tu nourris ton gamin au diesel je m’en contrefout. Je sais, c’est mal.

Mates l’engin-sorti-d-hosto 2 kg écrabrouillé par mon 105 F-de-bébé-sorti-d’hosto

Revenons-en à nos prothèses nichons:

Je n’ai pas grimpé en flèche sur l’échelle de la bonne-mèritude parce que j’ai collé mon sein dans bouche des mes enzymes,hein, faut pas croire. J’suis pas hyper douée comme mère à la base mais j’en ai tué aucun et ça c’est déjà énorme pour moi, alors l’allaitement, voies-tu, c’était plus une question de j’ai-pas-envie-de-me-faire-chier qu’un réel acte militant.Je sais, c’est mal.

Disons qu’en bonne curieuse que je suis j’ai voulu essayer ,bien que moyennent convaincue par la chose, comme je te l’avais expliqué ici.

Il faut savoir que j’ai un peu cumulées les galères avec mon problème préma et sa quantité de médicaments à ingurgiter, et autres substituts de bib’ je ne me voyais définitivement pas biberonner avec toute la logistique que ça implique.

Feignasse un jour, feignasse toujours c’est con comme motivation,non? Déjà que mon « démoulé trop chaud » réclamait une attention médicale H-24 et de l’attention tout court ça a vite fait de peser dans la balance. Grâce au non récurage de bib’ j’suis devenue une pro du « oukilé le bébé?-i-yé-laaaa » .Je sais, c’est mal.

Attention! Sois bien consciente que, quoique tu choisisses tu vas te farcir toutes les petites brèves de nichons qui vont avec (ou sur n’importe quoi d’autre vu que tu as fait ton entrée de le monde des parents). Je cumule les tares: je suis en plus végétarienne alors imagines un peu le tableau.

Dans la série boulets qui m’ont gonflé, un petit florilège de réflexions qui m’ont tendu le soutif d’allaitement à 15 barres,très orientées sur mon régime alimentaire comme tu ne manqueras pas de le noter :

  • Tu le nourris? Euh non, c’est pour ça qu’il piaille alors…

  • T’allaites? Non , je me fait peloter par un nouveau-né.

  • Comment t’es sûre que t’as assez de lait? Parce que mon bébé n’est pas encore mort.

  • Mais vu que tu ne mange pas de viande, ton bébé il a pas ce qui lui faut? Ben non c’est

    sûr y’a du steak dans le lait en poudre c’est bien connu….

  • Tu ne fais que ça de tes journées ? Ah non je change des couches aussi mais vu que tu m’avais déjà demandé ce que je faisais de mes journées quand j’étais free-lance dans le monde marveilleux de la môoode, je serais tentée de te dire d’aller te faire f*******, que là au moins ça m’occupe.

  • T’allaites encore?Non j’ai oubliée sa tétine alors je la remplace comme je peux, en mode Mc Gyver (si tu as moins de 36 ans tu ne comprendras pas ma blague)

  • Ton bébé ne risque pas d’être végétarien à cause de ton lait? Végé à cause de mon lait?! hummm… quoi te répondre… le lait dans mamans végétarise les z’enfants alors toi aussi rejoint la secte…ah! t’étais sérieux?

  • Ça doit le saouler ton gamin d’être toujours allaité à son age! Oui, mais j’aime bien lui courir derrière et lui enfoncer mon bout de sein dans la gorge de force.

  • Tu vas sevrer quand? Ca va changer quelque chose dans ta vie?

  • Tu peux allaiter avec des piercings? Oui c’est génial ton enzyme joue avec en tétant ça fait hochet en même temps.

  • Ça gêne pas ton mec? Même si ça lui ôte le plaisir de se le lever en pleine nuit ,au bas mot 34 fois, je ne pense pas.Il n’a pas non plus les mains collées à mes seins 24/jour en temps normal.

  • Si t’enlèves le piercing ça fuit pas? Non ça gicle juste dans sa tronche et de chaque côté et si je me fait tatouer un motif rouge sur le sein ça lui fera du lait à la grenadine.

  • Moi j’aimerais pas que mon gamin que mon suce les seins de ma copines après je pourrais plus y toucher! Forcément seins=seske=bahhhh. Succion du bébé=même sensations que succion d’un tiers (de plus de 18 ans) toi t’as définitivement tout compris à la vie. Quand chérie t’agitera son 110 F sous le nez on verra si tu fais toujours le dégouté! En attendant tu lui fichera la paix au moins la première semaine,le temps de te faire à l’idée.

  • Mais s’ il tète et dort avec vous la nuit vous faîtes comment pour les câlins? Ah ben oui: le lit conjugal,le soir, le câlin. Laisses-moi te plaindre si c’est ton cas et dans ce cas je préfère largement ma vie sexuelle à la tienne.

  • Ah les végé peuvent allaiter aussi? Et je vais même te faire une révélation: on peut même se reproduire et pas forcément entre nous.

  • t’es fatiguée parce que t’allaites c’est ça qui te mets de mauvaise humeur car ça t’épuise. Tiens ça me rappelle vaguement ce que l’on me sort à propos du végétarisme depuis 15 piges, alors foutue pour foutue…

  • En fait, t’es esclave de ton gamin tu peux jamais sortir sans lui. Lorsque tu rejoins la secte ,le monde magique de la parentalité, t’en prend pour quelques années de pseudo esclavage, que tu allaites ou pas. D’un autre côté des bébés tyrans esclavagistes des quelques semaines je n’en ai pas croisé des masses. Rassures-toi je suis sortie durant mes 6 ans d’esclavage, de temps à autre, j’arrivais à avoir une permission. Un truc de dingue hein?

  • T’allaites toujours? Non je me masturbe là….

  • Ça te fatigue d’allaiter mais c’est normal c’est par ce que t’es végétarienne. Ah oui, forcément,on est aigris, malades, fatigués, extrémistes ça ne peut pas être parce que j’ai mit bas y’a 8 jours ,non .C’est pas la faute à Voltaire mais celle de mon régime alimentaire.

  • Le lait maternisé ce serait mieux,parce que là au moins il aurait tout ce qu’il lui faut dedans et tu saurais ce qu’il mange en quantité. Comment t’expliquer que ce qu’il mange en quantité je m’en fout royal? Il va bien non? Si il va bien c’est qu’il a ce qu’il lui faut? Si il a ce qu’il lui faut c’est qu’il va bien et ainsi de suite. Et je ne sais pas choisir les tétines de biberon.

  • Ton fils est allergique parce que tu l’as allaité trop longtemps? Oui ,oui t’as tout compris et c’est aussi parce que je suis végé mais pas parce que son père & moi on cumule au bas mot près 345 allergies différentes.

  • Pourtant t’as pas le look d’une baba cool. Tu m’expliques le rapport entre mes fringues et le mode d’alimentation de mes enfants ? J’aurais plutôt l’allure de quelqu’un qui bouffe les enfants c’est ça? J’ai aussi mit bas à la maison dans un tee-shirt Metallica si ça peut t’aider….

  • Il est fusionnel parce qu’il est trop collé à toi alors avec l’allaitement c’est pire. En même temps à 15 jours de vie il y a en a beaucoup des bébés « fusionnels ». T’inquiètes ça ira mieux pour nous dès qu’il saura se servir du micro-ondes (penser à acheter un micro ondes)

  • Les allergies de ton fils c’est parce t’es végétarienne. Une que je regrette de ne pas lui avoir filée d’allergie c’est celle aux nazes dans ton genre.

  • T’as gouté? Heuuuuu franchement non sans façons, j’aime pas trop le lait qu’il soit végétal ou animal mais je l’ai reniflé.

  • Ça ne te déranges pas de montrer tes seins à tout le monde? On va dire que ça change un peu de mon c**

La palme revenant à ma génitrice « ma sage-femme m’avait bien dit qu’il ne fallait pas parler pendant qu’on allaite ça donne des gaz!!Alors il ne faut pas qu’un son sorte de ta bouche quand tu donnes le sein. Chut!»

Après on va dire que l’allaitement c’est comme le vegan-isme ça rend aigri, mais vu la quantité de boulets sur terre mieux avoir du répondant (et/ou une paire de couilles).

D’ailleurs si tu en as dans le soutien gorge et que tu assumes,viens faire un tour du côté de chez Swan nous:

  
 

Psychologiquement je ne suis pas encore prête à aller me farcir une « grande tétée » où on va encore me demander si je me suis perdue, me demander si il y a une soirée déguisée dans le coin ou chuchoter quand je passe….le lancer d’eau bénite étant passé de mode.

Pour le côté taliban de l’allaitement maternel,certes, tu repasseras mais bon si ça peut en faire sourire quelques unes c’est déjà ça.

A méditer: Tu peux écouter tous les récits de la terre, les expériences des copines, les horreurs racontées par la famille, rien de ne vaut TON expérience qu’elle soit bonne ou mauvaise, la tienne avec le ressenti qui va avec.

 

Signé: la fille qui trouvait qu’allaiter c’était dégueu

 

Mon fils, cet espèce de végétarien

L’autre soir, c’était une soirée qui m’a un peu énervée pour ne pas changer.
Alors, moins cher qu’une psychothérapie, je blogge.
Ça a commencé en voyant la pub Charal  » ne négligez plus votre
côté carnivore avec Chémal Happy family » ou quelque chose d’approchant, pas envie de rentrer dans la polémique suite au rapport d’un infiltré dans leurs abattoirs parce le reportage je n’ai pas put le regarder mais il sont quand même tendance à me taper sur le système.

Ça devrait être la bonne soirée puisque il y avait aussi un reportage qui m’a laissée un perplexe: « Global steack:demain nos enfant mangeront des criquets » la population qui augmente qui augmente y’aura assez de viande
pour tout le monde, que faire?
A moins que ce ne soit la série V, va savoir….

Mieux que Martine à la plage:
Elie végétarienne depuis fort fort longtemps à eue l’idée lumineuse de reproduire.

J’vous passe l’épisode grossesse avec le lot de délicatesses , juste dans les grandes lignes: « ton bébé
va être vegan à la naissance » « tu devrais manger de la viande ou au
moins du poisson juste pour ton bébé sinon il ne va pas avoir ce qu’il
lui faut »  » il est préma parce que t’es végétarienne ,non?! » » Si ils sont si petits c’est à cause ton régime » etc…
etc…

Après il y a eu la phase allaitement avec re-« ton gamin il ne va avoir ce qu’il lui faut » « manges de la viande ou du poisson sinon ton lait il n’est pas assez nourrissant »  » tu devrais lui donner des biberons au moins il y a tout ce qu’il faut à l’intérieur » « Ah bon tu ne complètes pas au bib’? Je pensais qu’il fallait avec ton régime » etc… etc… donc mon 105 F il n’a servi à rien, y’avait juste du lait en poudre à l’intérieur (ça c’est pour celui qui vient ici toutes les semaines en cherchant « gros seins pleins de lait » t’arrives trop tard mon ami, à 3 ans près franchement c’est balot)?

Bref.

Ce qui revient de plus en plus souvent sur le tapis et qui me rend hystérique c’est le « et tu imposes ça à tes enfants? » ou mieux encore « tu vas les OBLIGER à devenir végétariens? »
Parce que genre les « omnivores » se posent la question d’imposer leur régime à leur descendance?
Je sais que c’est un sujet un réchauffé mais il y a des moments où ça te bouffe (sans mauvais jeu de mots hein pas de ça chez nous) parce que c’est un peu d’actualité à la casa.

Il se trouve qu’en ce moment mon pré-gothique de fils se pose beaucoup
de questions mais alors beaucoup et depuis qu’Ozzy le lapin of Darkness (non, lui ne se nourrit pas chauve-souris)
nous a rejoint il ne peut plus passer devant une boucherie. La viande
ça n’a jamais été vraiment sa tasse de thé et la chance d’avoir une
maman herbivore a fait qu’il
n’a jamais été carencé et que ça ne lui manquait pas tant que
ça.
Il a même fait deux tentatives mais bon la boîte de thon lui faisant de l’œil ou l’anniversaire du copain au MacCrado l’ont fait flancher. Ce n’est qu’un homme après tout, un homme en construction certes mais un homme quand même faut pas lui demander la lune. -Ah y est mon lectorat masculin est entrain de me maudire-
Loin de moi lui l’idée de lui dire qu’il doit absolument pencher du côté végé de la force ou qu’il est en pleine croissance et qu’il faut absolument qu’il mange quelque chose qui le dégoûte pour son bien.
Ce qu’il faut savoir c’est que mon-fils-ma-bataille est né en avance avec un certain nombre d’allergies et qu’une  persistera c’est celle au lait de vache ou P.L.V pour les initiés, j’te rassure il a grandit normalement sans lait de bête à cornes (mais non pas les escargots tu suis pas!) Comme quoi mes nichons de non-mangeuse de viande ne devaient pas produire de trucs trop dégueu-carencés.      

Problématique N°2 qui fait qu’il a le cul entre deux chaises: vivre avec un pas-végétarien ça n’aide pas à savoir où se positionner sur ce vaste sujet. Le non-végétarien qui partage notre vie s’améliore hein il a réduit sa consommation de viande sans qu’on lui demande et j’ai bien au moins 5 ans à lui faire comprendre que si les végés aiment manger et cuisiner et à peu près tout autant de temps et de ruses à lui faire goûter pour qu’au final : il aime!

Il a même instauré LE repas végétarien par jour pour qu’on mange tous ensembles c’est pour dire le cheminement (mais à l’inverse du mini moi ,lui, je lai matraqué *honte*) et pas plus paniqué que ça à l’idée de que la chair de sa chair arrête de consommer de la chair animale. D’un autre côté, l’enfant maléfique ,elle, aime ça la barback ,donc 1 partout la balle au centre, d’ailleurs on devrait peut-être faire attention qu’elle ne nous dépèce pas dans notre sommeil….

Ce qu’il faut savoir c’est que mon fils est militant pas seulement quand ça l’arrange (je passe l’épisode chez Mamie  « nananananannnn le poulet frites j’peux pas j’suis végé, t’as pas aut’ chose? Et Mamie elle se casse la tête pour satisfaire relou-boy) depuis tout petits il voue une vraie passions au bestioles de tout poils (nan sa mère ça compte pas), à plumes, à écailles et cie, par conséquent le fait de savoir qu’il pouvait y en avoir dans son assiette le dérangeait assez tôt, je ne parle pas du fait qu’il eu aussi du mal à comprendre pourquoi des gens portaient des trucs morts (= peaux, fourrures…)est-ce que c’était les animaux qui leur avait donné de leur plein gré?.
Ensuite la question tant redoutée (Pas « comment on fait les bébés? » parce que là j’aurais put répondre dans mon cas c’est plutôt « c’est quoi bouteille de lait » qui me pose problème):
« Mamannnn pourquoi toi t’es végétarienne? »
Là je suis assez partagée, loin de moi l’idée de lui balancer les choses cracra moches pouah que je balance aux adultes qui prennent la tête ou me déballe leur lot de recettes tout droit sorti du dîner presque parfait mais de là à lui expliquer les véritables raisons qui ne sont pas tellement plus jolies au fond et pas moins choquantes je ne sais pas.

Je préfèrerais qu’il fasse son cheminement tout seul, sans maman ,qui elle, n’est pas très objective sur le question.
Je lui ai donc sorti un minable « Parce que j’aime pas ça » inutile de préciser que môssieur m’a demandé poliment si je ne me foutait pas de sa gueule.
Je sens qu’il va falloir que je dégaine un bouquin ou deux parce qu’il est diffcile quand on été militante pendant des années de trouver les bons mots pour expliquer ses choix à son fils sans forcer le heurter ou justement lui imposer son point de vue sur la question.
Mais bon en matière de livres en français j’suis pas hyper convaincue, à croire qu’aux U.S ça passe mieux, mais le petit bémol c’est que l’enzyme est loin d’être anglophone,il pourra toujours regarder les images (mouuuuais):

Pis les gens être végétarien c’est rock’n’roll! Quoi tu ne me croies pas ? Prends ça dans ta face:

Avoues que si tu étais au courant pur McCartney, Brian Fair et Chris Adler ça te la coupe hein? des Heavy-métalleux qui ne bouffe pas d’aminaux…ça va? T’es pas tombé de ta chaise?

les addicts auront bien entendu reconnues les images d’illustration de la PETA.

Du lait,des seins,de la smam et plein d’autres trucs

Attention cher visiteur si tu es tombé là par hasard (en tapant nichons par exemple hein petit coquinou?) que la vue d’un sein qui sert à autre chose que vendre des yaourts ou de la cosméto t’effraie,que la vue d’un bébé qui tète te file la nausée, passes ton chemin.

Certaines images pourraient heurter la sensibilité de la gent masculine des commandos anti-allaitement ou lactophobes (ça se dit ça?).

Du 12 au 18 Octobre c’est la SMAM (Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel) du coup je me suis dit que c’était le bon moment pour vous raconter ma petite expérience de boîte à lolo.C’est tendance d’en parler cette semaine,tiens même mr MSM il a récupéré un vieux dossier et l’a collé sur sa page d’accueil.

Source:msn.fr

C’est un peu commes d’autres grandes causes : le sida,le cancer du sein,la faim dans le monde,on se sent concerné le jour où tout le monde en parle et le reste de l’année on a le droit d’en avoir rien à secouer.

Donc….

L’allaitement maternel moi-personnellement-je y’en a être plutôt carrément pour, mais, disons que c’est comme la religion,la politique ou les goût de chiottes de sa meilleure copine, ça doit rester ,pour moi, de l’ordre du privé.Attention, j’ai pas dit que c’était une tare ou j’en avais honte loin de là mais je ne le crie pas sur tous les toits non plus.

Ne me lynchez pas tout de suite! Je suis à 2000% pour l’info,la Leche League,l’allaitement au long cours,les réunions,le soutien mère à mère,les conseillères en lactation et cie. J’ai moi-même milité à plus d’une reprise hein faut pas croire.

Malheureusement, dans le monde du lait maternel tout n’est pas toujours blanc rose.

J’m’en va vous conter, non pas l’histoire de Caribou dans le grand Nord (Laurent Gerra sors de ce corps!) mais mes histoires de nichons. Vous avez vu dit comme ça tout de suite ça à l’air plus attractif. D’habitude ce genres d’histoires « spéciales extrémistes de l’allaitement »roooo vous fâchez pas les filles chez moi c’est affecteux, je les garde pour ma pomme mais j’sais pas, ce soir, dans un élan de générosité… 

Avec ma tronche, j’ai souvent tendance à me prendre la méga morale ou le copié-collé du dossier spécial tout droit sorti de « mère parfaite magazine ».Ça ne me dérange pas outre-mesure quand c’est pour me prêcher la bonne parole,dans ce cas je me contente d’opiner du chef en prenant un air vaguement intéressé.La plupart du temps « les gens biens » pense que la pov’naze que je suis elle a dû biberonner, et vu qu’en plus elle n’écoute que de la musique qui fait mal aux oreilles elle a dû y mettre des trucs louches dans le-dit biberon. Mon enzyme de 7 ans et demi est toujours en vie c’est que je n’ai pas dû être si nulle que ça.

Comme le dirait ce cher Helmut F. y’ a des fois où ça m’énerve et pas seulement celles qui portent la frange à la Kate Moss alors c’est là je dégaine ma botte secrète (petit conseil:prendre l’air le plus niais possible,chez moi pas de problèmes c’est naturel):

« ah bon????? ohhh tu sais moi je n’ai allaité mon fils que 3 ans, sa sœur 2 ans et demi ,j’ai juste co-allaité et allaité enceinte, j’y connais trop rien »

Dans ce cas précis, soit la dame est écœurée,soit bouche-bée,soit me dévisage de la tête aux pieds,soit me pose plein de questions tordues, soit se barre en courant et parfois tout en même temps!

Ouais j’ressemble à une vieille hippie sur la dernière photo

Croyez-moi j’en ai encore pas mal d’autres anecdotes dans le genre en magasin:

Lors d’un salon du Baby ,où nous avions un stand,Il a fallu voir la tronche d’une nana de la LLL quand elle m’a vu débarquer avec mon t-shirt AC/DC,ma grumette de 2 ans ,fringuée,comme à son habitude so rock’n roll et mon porte-bébé avec une tête de mort en strass.

copyright Celia Pernot

« -Ouiiiiiii??? Vous désirez? d’un ton sec (et surtout surpris)

-Je peux utiliser votre espace allaitement?

-????

-Ma fille veut téter! (tu croyais quoi? que j’allais sniffer du talc derrière ou quoi grrrrrr)

Et là son visage s’est illuminé….

-Mais biensuuuuur allez-yyyyyyyy! Vous voulez un verre d’eau?

-Non non merci ça ira.

-Je suppose que vous n’avez pas besoin d’aide? m’a t-elle dit en rigolant.

Ma fille a même servi de modèle pour illustrer des explications à la maman d’un petit bout de quelques semaines (ouais j’suis pas si rancunière que ça finalement).Pour une fois qu’Hell-A sert d’exemple ça méritait d’être souligné.

Un jour,je vous raconterais tout ça dans le détail.Non ne me remercie pas c’est pour toi,c’est cadeau.

Ce qui est drôle dans tout ça,c’est que je suis bien loin d’être la seule dans ce cas. Ben oui, il paraît que le maternage se veut de plus en plus rock’n roll et ça, c’est un truc qui me fait grave plaisir,c’est quand même une des raisons qui a motivé la création de Pop’n’Baby. Je rencontre de plus en plus de mummies allaitantes tatouées (et pas q’une petite fée sur la cheville droite genre plutôt œuvres d’art comme chez eux),piercées,lookées un truc de dingue avec même des papas assortis des fois.Punk,bio et vegan finalement ça s’accorde bien.

Oh et puis d’abord toutes ces histoires de lait, de poitrine,de bébé vissé au sein c’est de la faute de Pop’n’Daddy (il faut bien trouver un coupable).

Je vous explique:quand j’attendais le fils prodigue, l’allaitement et tout le bazar ça aurait eu tendance à me déclancher un urticaire géant:« Vade Retro Satanas! Pouah!Caca! Je veux pas que mon bébé y me touche les seiinnnnns,c’est dégeueeeeeuuuu ,on aura plus de vie sexuelle (je comprendrais plus tard que quand tu viens de pondre, la vie sexuelle c’est pas ta priorité)» 

Mais c’était sans compter sur la persuasion du père des enzymes: »Tu veux pas essayer ? T’es sûre?Si tu veux pas c’est pas grave mais serait quand même bien » Il y a mit les formes comme c’est pas possible,en même temps il avait plutôt intérêt parce qu’une Pop’n’Mummy pleine d’hormones ça a vite fait de te balancer la table à langer ikea même pas déballée à travers la tronche.

Une fois l’engin d’à peine 2 kg livré je me suis dit qu’il n’allait pas me flinguer la poitrine et accessoirement je ne l’avais pas trop loupé mais là n’est pas le sujet.

Oui mon fils est fringué comme un naze (ça s’est arrangé après z’inquiètez pas) mais y’a 7ans en vêtements de préma on n’avait pas grand choix et comme aime le risque on ne connaissait pas le modèle(XX ou XY) avant livraison ce qui explique le jauuuuuuune. Vous comprenez mieux mon aversion pour le pastel et les lapinous maintenant? Vous aurez remarqué qu’il maîtrise quand même un certain signe de ralliement…..rock my baby rock…

Et les principaux intéressés dans tous ça? Mes seins vont bien ils vous remercient, ils ne m’arrivent pas aux genoux,je peux encore porter du décolleté, je ne met QUE ça à vrai dire et à part peut-être 2 vergetures (bon d’accord 7 ou 8)c’est pas pire qu’avant. J’vous les montre?

Hey ho (let’s go,okay elle est facile celle là) vous ne pensiez quand même pas que j’allais poster une photo de ma poitrine?Mais le bout de sein et bien le mien,le bébé aussi d’ailleurs.

Quand aux choses du seske, eh bien,on en a mit un autre en route alors que le premier tétait encore c’est bienque le mâle ne devait pas être si écœuré que ça par sa vache à lait. Je vous vois venir avec vos gros sabots,l’homme n’est pas lactophile du tout.

Il a même rassuré pas mal de futurs papas à ce propos à la boutique ou ailleurs ,un peu plus et l’homme serait transformé en conseillère en lactation spéciale papas,le pire c’est qu’il est même convaincant.Si on peut filer un coup de main…

A ce propos, on vous prépare une pitite surprise dans les semaines à venir avec quelques accessoires pour les mamans qui allaitent et les bébés qui boivent leur lait à la source.

A suivre…….

Commentaires sur Et si le maternage était rock’n’roll ?

Si le maternage suscite un engouement considérable qui ne cesse de croître, tout le monde ne rejoint pas certaines de ses pratiques ancestrales remises au goût du jour.

D’un côté, les parents qui estiment vivre avec leur temps en optant tout naturellement pour les Pampers, les porte-bébés hi-tech et autres équipements dernier cri et de l’autre, des parents qui s’affirment résolument modernes en reconsidérant pertinemment d’anciennes pratiques : aux chiottes les couches jetables (c’est le cas de le dire, les couches lavables font leur retour en force, de même que l’écharpe de portage détrône, l’air de rien, les méthode de portage de bébés plus sophistiquées.

Bon après, évidemment, chacun y va de son avis. Mais du côté de ceux qui boudent certaines méthodes de maternage, peut-on considérer que les arguments tiennent franchement la route ? Le maternage serait-il un trip énigmatique de la part de néo hippies soudainement épris de méthodes naturelles ?

Alors là j’annonce : dites voir les gars, vous m’avez bien regardée ? J’ai franchement l’air d’une hippie dans mes robes circle et mes pompes léopard ? Sans déc quoi…?! Les copains, en vérité je vous le dis : le maternage, c’est rock’n’roll !! Et il serait grand temps d’arrêter de considérer que c’est une lubie de néo babas écolo parce que sans dec, le maternage a moults bienfaits qui dépassent le simple trip écolo (bienfaits sur le plan du relationnel avec l’enfant, etc).

Pour les curieux qui seraient de passage à Paris et qui voudraient en savoir plus, on court rue de la Forge Royale pour rendre visite à Aurélie qui vous prodiguera ses bons conseils en matière de portage, couches lavables et massages bébés. L’occasion de découvrir des couches têtes de mort plutôt cool, de quoi rock’n’rolliser l’image du maternage ! Pour les autres, en attendant de faire un passage à la boutique lors d’une venue dans la grande ville, on file sur le site de Pop’n’Baby.