Mon fils, cet espèce de végétarien

L’autre soir, c’était une soirée qui m’a un peu énervée pour ne pas changer.
Alors, moins cher qu’une psychothérapie, je blogge.
Ça a commencé en voyant la pub Charal  » ne négligez plus votre
côté carnivore avec Chémal Happy family » ou quelque chose d’approchant, pas envie de rentrer dans la polémique suite au rapport d’un infiltré dans leurs abattoirs parce le reportage je n’ai pas put le regarder mais il sont quand même tendance à me taper sur le système.

Ça devrait être la bonne soirée puisque il y avait aussi un reportage qui m’a laissée un perplexe: « Global steack:demain nos enfant mangeront des criquets » la population qui augmente qui augmente y’aura assez de viande
pour tout le monde, que faire?
A moins que ce ne soit la série V, va savoir….

Mieux que Martine à la plage:
Elie végétarienne depuis fort fort longtemps à eue l’idée lumineuse de reproduire.

J’vous passe l’épisode grossesse avec le lot de délicatesses , juste dans les grandes lignes: « ton bébé
va être vegan à la naissance » « tu devrais manger de la viande ou au
moins du poisson juste pour ton bébé sinon il ne va pas avoir ce qu’il
lui faut »  » il est préma parce que t’es végétarienne ,non?! » » Si ils sont si petits c’est à cause ton régime » etc…
etc…

Après il y a eu la phase allaitement avec re-« ton gamin il ne va avoir ce qu’il lui faut » « manges de la viande ou du poisson sinon ton lait il n’est pas assez nourrissant »  » tu devrais lui donner des biberons au moins il y a tout ce qu’il faut à l’intérieur » « Ah bon tu ne complètes pas au bib’? Je pensais qu’il fallait avec ton régime » etc… etc… donc mon 105 F il n’a servi à rien, y’avait juste du lait en poudre à l’intérieur (ça c’est pour celui qui vient ici toutes les semaines en cherchant « gros seins pleins de lait » t’arrives trop tard mon ami, à 3 ans près franchement c’est balot)?

Bref.

Ce qui revient de plus en plus souvent sur le tapis et qui me rend hystérique c’est le « et tu imposes ça à tes enfants? » ou mieux encore « tu vas les OBLIGER à devenir végétariens? »
Parce que genre les « omnivores » se posent la question d’imposer leur régime à leur descendance?
Je sais que c’est un sujet un réchauffé mais il y a des moments où ça te bouffe (sans mauvais jeu de mots hein pas de ça chez nous) parce que c’est un peu d’actualité à la casa.

Il se trouve qu’en ce moment mon pré-gothique de fils se pose beaucoup
de questions mais alors beaucoup et depuis qu’Ozzy le lapin of Darkness (non, lui ne se nourrit pas chauve-souris)
nous a rejoint il ne peut plus passer devant une boucherie. La viande
ça n’a jamais été vraiment sa tasse de thé et la chance d’avoir une
maman herbivore a fait qu’il
n’a jamais été carencé et que ça ne lui manquait pas tant que
ça.
Il a même fait deux tentatives mais bon la boîte de thon lui faisant de l’œil ou l’anniversaire du copain au MacCrado l’ont fait flancher. Ce n’est qu’un homme après tout, un homme en construction certes mais un homme quand même faut pas lui demander la lune. -Ah y est mon lectorat masculin est entrain de me maudire-
Loin de moi lui l’idée de lui dire qu’il doit absolument pencher du côté végé de la force ou qu’il est en pleine croissance et qu’il faut absolument qu’il mange quelque chose qui le dégoûte pour son bien.
Ce qu’il faut savoir c’est que mon-fils-ma-bataille est né en avance avec un certain nombre d’allergies et qu’une  persistera c’est celle au lait de vache ou P.L.V pour les initiés, j’te rassure il a grandit normalement sans lait de bête à cornes (mais non pas les escargots tu suis pas!) Comme quoi mes nichons de non-mangeuse de viande ne devaient pas produire de trucs trop dégueu-carencés.      

Problématique N°2 qui fait qu’il a le cul entre deux chaises: vivre avec un pas-végétarien ça n’aide pas à savoir où se positionner sur ce vaste sujet. Le non-végétarien qui partage notre vie s’améliore hein il a réduit sa consommation de viande sans qu’on lui demande et j’ai bien au moins 5 ans à lui faire comprendre que si les végés aiment manger et cuisiner et à peu près tout autant de temps et de ruses à lui faire goûter pour qu’au final : il aime!

Il a même instauré LE repas végétarien par jour pour qu’on mange tous ensembles c’est pour dire le cheminement (mais à l’inverse du mini moi ,lui, je lai matraqué *honte*) et pas plus paniqué que ça à l’idée de que la chair de sa chair arrête de consommer de la chair animale. D’un autre côté, l’enfant maléfique ,elle, aime ça la barback ,donc 1 partout la balle au centre, d’ailleurs on devrait peut-être faire attention qu’elle ne nous dépèce pas dans notre sommeil….

Ce qu’il faut savoir c’est que mon fils est militant pas seulement quand ça l’arrange (je passe l’épisode chez Mamie  « nananananannnn le poulet frites j’peux pas j’suis végé, t’as pas aut’ chose? Et Mamie elle se casse la tête pour satisfaire relou-boy) depuis tout petits il voue une vraie passions au bestioles de tout poils (nan sa mère ça compte pas), à plumes, à écailles et cie, par conséquent le fait de savoir qu’il pouvait y en avoir dans son assiette le dérangeait assez tôt, je ne parle pas du fait qu’il eu aussi du mal à comprendre pourquoi des gens portaient des trucs morts (= peaux, fourrures…)est-ce que c’était les animaux qui leur avait donné de leur plein gré?.
Ensuite la question tant redoutée (Pas « comment on fait les bébés? » parce que là j’aurais put répondre dans mon cas c’est plutôt « c’est quoi bouteille de lait » qui me pose problème):
« Mamannnn pourquoi toi t’es végétarienne? »
Là je suis assez partagée, loin de moi l’idée de lui balancer les choses cracra moches pouah que je balance aux adultes qui prennent la tête ou me déballe leur lot de recettes tout droit sorti du dîner presque parfait mais de là à lui expliquer les véritables raisons qui ne sont pas tellement plus jolies au fond et pas moins choquantes je ne sais pas.

Je préfèrerais qu’il fasse son cheminement tout seul, sans maman ,qui elle, n’est pas très objective sur le question.
Je lui ai donc sorti un minable « Parce que j’aime pas ça » inutile de préciser que môssieur m’a demandé poliment si je ne me foutait pas de sa gueule.
Je sens qu’il va falloir que je dégaine un bouquin ou deux parce qu’il est diffcile quand on été militante pendant des années de trouver les bons mots pour expliquer ses choix à son fils sans forcer le heurter ou justement lui imposer son point de vue sur la question.
Mais bon en matière de livres en français j’suis pas hyper convaincue, à croire qu’aux U.S ça passe mieux, mais le petit bémol c’est que l’enzyme est loin d’être anglophone,il pourra toujours regarder les images (mouuuuais):

Pis les gens être végétarien c’est rock’n’roll! Quoi tu ne me croies pas ? Prends ça dans ta face:

Avoues que si tu étais au courant pur McCartney, Brian Fair et Chris Adler ça te la coupe hein? des Heavy-métalleux qui ne bouffe pas d’aminaux…ça va? T’es pas tombé de ta chaise?

les addicts auront bien entendu reconnues les images d’illustration de la PETA.