11-09-01

Ne paniques tu vas encore bouffer du mélo sur LE 11 septembre. Je laisse le soin à ceux qui un coeur et/ou de l’émotion à l’intérieur de le faire et bien mieux que moi en plus.

Moi j’vais te causer de MON 11-09-01 parce que vois-tu , certes « l’évenement » a remué la terre entière, mais chez moi aussi ça a remué ce jour là……

Pendant que le monde entier était tourné vers Etats-Unis moi j’étais plurôt tournée sur ma personne. J’étais aussi victime d’un coup du sort mais mon histoire elle se termine beaucoup mieux.

Un petit retard qui aurait put passer inaperçu si jamais tu n’avais pas été en plein TP (tu noteras le langage forumesque digne d’une Magicmaman hein!). Lorsque tu es « en essai », au bout de 2h de retard t’as déjà été dévalisé le rayon Clearblue de la pharmacie la plus proche et tu t’empresses de faire pipi partout sur le petit objet prévu à cet effet. Ce sera sans doute la seule fois où tu seras si pressée d’aller pisser !

Comme une grande tu déballes l’engin, tu survoles la notice (hé à d’autres hein le coup « nannn moi j’ai tout lu en entier!) ou plutôt tu regardes juste combien il faut de traits sur l’objet de torture et accessoirement si la couleur a une importance. A cette époque,je ne devais passer forum-er pour être à la pointe de l’info parce que la couleur à vrai dire on s’en tamponne le coquillard avec une plume de paon ,sauf, si tu fais un test pour une infection urinaire mais là c’est que t’es encore moins douée que moi et tu as par conséquent, toute ma sympathie.

Après, grand moment de solitude, parce que y’a pas moyen que Chéri entre dans la salle du trône avec toi, d’un autre côté ça m’arrange, était une fille vraiment douée, il a fallu que je m’y reprenne à 4566 fois avant d’avoir put « viser » le minuscule machin et là tu peux dire adieu à toute forme vie sexuelle si en plus tu te farçi un spectateur.

Oui il m’a fallu plusieurs prises, ben j’y peux rien,mais en général les objets qui me suivent dans mon intimité sont faits pour être introduits et vachement plus fun que mr Clearblue alors ne me juge pas!

T’as ravalé ta fierté et put uriner sur la chose (et tes doigts!!) maintenant faut attendre, tu psychottes, t’as des visons: « mais siiiii regardes le trait on le voit, laaaaaaaa » ou comme moi tu te fais suer alors tu compte les carreaux de carrelage des toilettes.

Résultat….et merde….bleu…1….2…p’tain y’a 2 traits?! vas-y que je relis encore et encore cette saloperie de notice avant d’aller consulter le chromosome XY le plus proche. Qui aura bien caché sa joie ce jour là d’ailleurs, p’tit con va, t’avais de la chance que j’étais pleine d’hormones  parce qu’en temps normal, le world trade center, à côté de ce qu’il t’attendait, c’était du pipi de chat!!!!! L’emasculation à la petite cuillère ça te parles?

Non pas que j’en sois à mon dépucelage en matière de grossesse, mais cette fois c’était un peu différent, fallait mon équilibre mental que ça fonctionne.Si on dit que l’espoir fait vivre moi j’étais bien vivante, très en vie même.

On envisageait sérieusement de l’appeller Désiré(e) rien que pour le/la faire chier, après l’attente subie c’est un moindre mal. On a eu peur qu’une nouvelle fois ça n’aille pas, ça n’aille pas jusqu’au bout, qu’il y a encore des erreurs de programmation ou des loupés dans le moteur, appelles-ça comme tu veux. A l’arrivée, à part une petite erreur sur la date de livraison et quelques options manquantes on est finalement pas trop mécontents du résultat même si ça a tout changé en pire. Enfin ça dépend des jours, y’en a certains où je le rapporterais bien au SAV. 

 

J’ai jamais put m’empêcher de faire une parabole entre l’actualité et l’assaut de mon ovule (le rapport au choc violent, à l’origine du mâle etc..), je sais c’est très con , mais au moins, je me souveindrais du jour où….

Moralité: Fais gaffe,tu fais pipi sur une bandelette et tu en prend pour toute ta laïfe.

Commentaires sur Le rockeur : et si on laissait tomber les préjugés pour une fois ?


C’est quoi un rockeur ?

J’ai posé la question à mon ami Robert. Robert le dictionnaire. Et Robert m’a répondu ceci : « Personne qui se réclame du mouvement rock« .

J’ai dit : « OK, cool. ». Et puis Robert a ajouté : « Le blouson de cuir noir, les santiags du rockeur« . Et là j’ai dit : « s’pas vré ! » et je me suis indignée.

Parce qu’entre nous, y a pas que Robert qui est gouverné par les clichés. En plus Robert, il est excusable, il n’a pas le temps de s’étendre sur les définitions et de chipoter sur les détails : ce n’est qu’un dictionnaire, après tout. Mais demande donc à n’importe qui ce qu’est un rockeur, et tu verras que tu auras droit à ta dose de clichés et d’idées reçues.

Car le rockeur, on l’imagine volontiers comme un personnage dans le genre bête et méchant, sombre et agressif, adepte du mauvais goût, du son trop fort, du rire gras et de la bière à outrance. A partir de là, envisager qu’une famille et que des enfants évoluent dans un univers tourné vers la culture rock est une idée qui dérange et qui donne lieu aux pires idées reçues.

On commence par le look. Parce que c’est important le look.

Et dans l’esprit des gens, un look rock’n’roll, c’est quoi ? Si on résume, c’est du mauvais goût. C’est des fringues sales et trouées, du noir à outrance, des accessoires aussi extravagants qu’énigmatiques, une sorte de mise en scène vouée à témoigner son anticonformisme tout en inspirant une sorte d’aversion générale. En gros le rockeur, il est censé porter du collier à clou, du cuir et des fringues trouées, avoir le cheveu long et gras et secouer la tête frénétiquement sur des rythmes abrutissants tout en faisant ronronner le moteur de sa Harley. Seulement voilà, le rockeur n’est pas nécessairement un gothique intégriste baignant dans un univers sombre emprunt de satanisme, ni un punk pataugeant dans son vomi et s’enfilant des épingles à nourrice dans les oreilles.

Et les femmes qui se revendiquent rock’n’roll, on en pense quoi alors ?! Qu’elles répondent aux mêmes clichés, boivent et éructent leur bière dans les concerts de hard rock, portent des collants troués et des vestes à frange, se crêpent les cheveux, se maquillent de façon à cultiver leur vulgarité et se font tatouer des têtes de mort plein les bras comme des camionneurs ?

Mes bichons, vous ne croyez pas qu’il est grand temps de rompre enfin avec ces tristes idées reçues ?

Parce que, soyons bien d’accord, on respecte le trip gothique, on respecte le punk dans toute sa splendeur, les hardos barbus et les rassemblements de motards sur fond de rock’n’roll. On respecte et souvent, on aime (enfin vous peut-être pas, mais moi j’aime). Seulement voilà, il serait temps d’ouvrir un peu les yeux et de se rendre compte que le rock’n’roll, ce n’est pas QUE ça. Qu’un papa rockeur n’a pas forcément le look d’Ozzy Osbourne, qu’une maman rockeuse n’est pas forcément une Nancy Spungen et que des mômes peuvent être lookés rock’n’roll tout en restant ancrés dans leur univers enfantin.

Parce que pour info, le rock n’a pas engendré que du mauvais goût et des icônes sombres, suintant la révolte, le mal être et l’agressivité.

Tiens, tu cherches du rockeur charismatique ? Je vais t’en donner en veux-tu en voilà :

Hé ouais, tout de suite, c’est plus sexy, je ne te le fais pas dire.

Et quand les nanas décident de donner dans le trip rock’n’roll, ça donne quoi alors ? Ben ça peut donner ça :

Allez, dis-le : « Ah ouais, quand même… »

Alors pour conclure, on dit quoi ? On se dit que finalement, l’esprit rock’n’roll engendre aussi du bon goût, que s’habiller rock ne signifie pas s’enlaidir pour autant (bien au contraire) et qu’on peut décider d’opter pour une garde robe rock, y compris pour ses mômes, sans traumatiser qui que ce soit. Et puis franchement, de vous à moi, t’oserais dire que c’est pas mignon-trognon-trop-chou-‘achment-trop-fun de voir des mômes sapés comme ça ?! :

Enfin moi personnellement, je kiffe. Méchamment même. Pis faut avouer une chose, c’est que la mode rock pour les gosses, ça a autrement plus de style que les joggings Franklin et les t-shirts Dora l’exploratrice… Enfin bon, je dis cela, je ne dis rien…