La Zombie Walk in Paris

La zombie Walk: j’y étais

Prends un dimanche ensoleillé,un point de rendez-vous près de Châtelet, une belle bande d’allumés fans de zombies et ton enfant maléfique (fan de zombie elle aussi) sous le bras accessoirement un gothique en formation et un rock n Daddy si tu as ça sous le coude.

Bien évidement il fallut arranger un peu la situation histoire qu’Ella-la-zombie addict de 6 ans puisse se fondre dans la masse parce que l’émo-goth m’a tellement saoulée que j’ai renoncé très très vite!

Ouais j’ai une fan de zombie de 6 ans. Je savais bien que je la berçais un peu trop près du mur quand elle était toute neuve, c’est à ce moment là que j’ai dû casser un truc!

Romero et cie ça n’a plus de secrets pour elle. Tu croies que ça l’aurait traumatisée? Que Nenni. Elle en redemande alors tu penses que,quand j’ai évoqué « la zombie walk » j’ai eu droit à l’oeil du chat potté + l’intimidation + la menace + le desespoir alors faible mère que je suis, j’ai cédé. M’enfin j’admet qu’elle n’a pas eu à trop me forcer la main.

Voilà donc le résultat bidouillé en 2 temps et 3 mouvements coups de pinceaux:

 

A peine arrivé, celà te met déjà dans l’ambiance. Là tu te dis que tu aurais mieux fait de prendre l’option maquillage plutôt que d’aller dans le stylisme, tellement tu baves sur les maquillages et bon nombre de costumes d’illustres inconnus qui rivalisent d’originalité:

Iron man en état de décomposition avancée

2 ou 3 zombies pas plus

le zombie politicien

Les vrais vampires ne brillent pas au soleil et vrais zombies se baladent dans les rues de Paris. C’est décidé l’année prochaine on va bosser le costume et s’entrainer au maquillage histoire de se fondre encore plus dans « la secte » ^-^

A l’approche d’Halloween, voici notre sélection mortelle !

Un pitit article bien sympa paru sur Fresh and Fashion ce jour (un grand merci à la journaliste au passage):

« Quelques grammes de rock dans un monde de mômes», c’est le crédo de la marque Pop’n’baby. Loin du sage rose pour les filles et bleu pour les garçons, la marque propose une vision décoiffante des layettes pour les moins de deux ans ! Décryptage.

« Rendre la garde-robe des plus petits, vintage et décalé ». L’idée ne vient pas de deux originaux, mais bien d’un couple de parents, passionnés de mode et qui ne se retrouvaient pas dans les déguisements trop conformes et classiques de petits bouts. L’histoire commence ainsi, il y a quatre ans et donne naissance à une boutique parisienne résolument dans l’air du temps. À bas l’establishment lisse et net, et place aux têtes de morts, aux motifs bigarrés, et aux accessoires clins d’œil ! Sacs à langer, vêtements de maternité, layettes, tétines, sacs bébé, sets à manger, crèmes, vêtements enfants, accessoires… On trouve tout ce qu’il faut pour bébé, sa fratrie (jusqu’à dix ans), sa maman (ligne pop’n’mummy) et son papa aussi (ligne pop’n’daddy). Les traditionnels pâquerettes et coquelicots sont remplacés par les Beatles, les Rolling Stones et les Clash. Ou agrémentés par de l’imprimé rétro, trash ou fun. Et pour la berceuse, on ose une instrumentale d’Iggy Pop sur le refrain de Baby Pop de France Gall : Chante, danse Baby pop.

A l’approche d’Halloween, voici notre sélection mortelle !

1. Le sac à langer de maman et de papa 32 euros, 36 euros
2. Les bodies Rock (ici AC/DC, Sex Pistols, Alice Cooper)
25 euros
3. Les bavoirs où on peut vraiment cracher (ici Blondie et Black Sabbath)
10 euros
4. Les Chaussons Stardom Navy,
25 euros
5. Les Zombie girls barrettes,
5 euros
6. Le Set Repas kiss,
15 euros
7. Le T-shirt Rolling Stones Tatoo,
16 euros
8. Les tétines (lil’aligator, wild child léopard), 5 euros
9. La casquette de la mort,
18 euros
10. Les Chaussettes Bones,
5 euros

Pop’N’Baby :
25, rue de la Forge Royale 75011 Paris
http://www.myspace.com/popnbabyshop

Commande en ligne : www.popnbaby.com

l’article entier c’est par ici