Faut jamais dire jamais….

Comme beaucoup j’ai eu besoin d’une pause parce que pas le temps blah blah blah, parce que plus envie blah blah, parce que commercial blahblah blah parce que trop perso blah blah parce que pas assez perso blah blah parce que ne faire que balancer des produits tout le temps ca me gonfle, parce que réseaux sociaux blah blah blah,parce que ch’savais pas/ plus quelle direction donner à ce blog et tant d’autres trucs…..

Finalement faut jamais dire jamais hein.Certain(e)s me manquaient un peu surtout les petits disciples es keunerie (ouuhhhhh vulgarité dedans. ça commence bien)

L’écriture c’est parfois thérapeutique et les voix dans ma tête aiment bien vous faire partager des trucs (mais ça reste moi le chef… des fois)

« Le blog est à la base un journal intime sur internet » ahemmm c’est pas moi qui l’ai dit vous êtes prévenus! Et, vu que je suis, une grande bordélique dans le dedans de moi-même:

3563_930835000328244_8267126266711811430_n

J’crois qu’il est temps que je fasse un peu de rangement. C’est (re)parti.

See U soon

arnold

Papa Schultz

Dans la vie y’a de belles rencontres, des rencontres improbables, des écorchés,des révoltés qui n’en sont pas moins des personnes admirables, des gens qui te te touchent, de la musique que tu te prends en pleine face quel que soit ton âge , des révélations qui ont fait de toi ce que tu es, te conforte dans l’idée que tu veux véhiculer ou transmettre à tes enfants.

Un grand monsieur s’en est allé et comme toutes les vieilles punkettes et tant d’autres j’ai les boules.

Je suis fière que mon fils ai put échanger qq mots avec lui,ça l’a marqué, lui aussi malgré son jeune âge, l’aura du personnage, son charisme.Pas simple de transposer la voix sur le disque (oui oui des disques, des vrais) ou les albums et affiches qui trainent encore partout à ce monsieur en vrai,la devant lui, descendu de la scène pour voir les gens.Je revois encore son regard émerveillé quand Sven l’a fait monter avec lui sur scène.

21783_4809031337446_284801776_n

J’espère juste que, comme il aura marquée ma génération, il marquera la prochaine et les suivantes

Oui ce sont des gens comme lui qui et tant d’autres qui feront de la génération de nos enfants une génération non mollassonne et consciente voire même révoltée. A 3 ans on dandine des fesses sur le son, quelques années plus tard on commence à demander des explications « ça veut dire quoi Cayeeeeeeennne? », à 13 ans on commence à réaliser que ça nous parle un peu.

Y’a des artistes comme ça, t’as l’impression qu’il font un peu partie de la famille et ça fait chier, vraiment, quand ils s’en vont .Même si ils ne sont plus là physiquement, ils restent un peu avec nous car ils ont semées plein de graines, laissé plein de chansons sur le bord de la route.

Pensées à sa famille, ses potes et tout ceux pour qui il a compté…. RIP Mister Schultz

10676311_783026561736507_4344454425697722196_n

                                                      Source: le bal des enragés/ Tagada Jones

Celui sans qui rien n’aurait été possible

28 Avril 18h22, mouais, c’est bizarre mais tous les ans à la même période j’ai le blues du businessman cette année encore plus que les autres parce que la configuration est la même : dimanche soir, pluie, temps pourri, une soirée un peu merdique où en plus je m’étais pris la tête avec le mâle, j’étais shootée aux hormones (ouais comme les culturistes sauf que le seul muscle de mon anatomie capable de se mettre au boulot était mon utérus).Tu l’auras compris j’étais en mode incubateur géant.

Avant que vous vous posiez la question, à la lecture de la suite et ce afin d’éviter les raccourcis, oui c’était un enfant désiré, plus que désiré même, le contexte était compliqué, il s’est pointé sans traitement après la perte d’un bébé in utero.

J’ai, également, poussé le vice jusqu’à tomber enceinte après le passage de la loi Perruche, donc des légions de gynécos tout tendus du speculum qui veulent se dédouaner de tout à grand renforts d’échographies, décharges et examens à foison surtout pour les « grossesses pathos ». Grossesse pathologique, grossesse à risque, oui c’est moche. Pour une fois que je me suis décidée à rejoindre un club c’est le celui de la grossesse qui ne marche pas comme elle devrait.

Ça c’était seulement pour vous donner une idée de l’ambiance générale.

J’avais l’impression que je n’arrivais pas à le fabriquer correctement ce bébé. Culpabilité mon amie. Il était trop petit avec une clarté nucale trop épaisse, tritest pourri et tout plein de joyeusetés forts rassurantes.

Pregnant woman with doctor .

Ça ne m’a sans doute pas aidé à m’attacher à cet enfant ou plutôt à cette chose un peu abstraite. Je ne l’ai pas détesté, je ne l’ai pas aimé plus que ça non plus, on a eu un peu de mal à cohabiter par moments, la peur, l’après naissance m’angoissait, pas envie de l’imaginer non plus, ni avoir une série de prénoms pas un en particulier, ni même savoir le sexe, ne rien acheter, vouloir à tout prix qu’il reste vague, inconnu. Comme si le fait de minimiser son existence pouvait me blinder face un éventuel drame, comme si cela rendait l’innommable plus vivable. Oui je suis très con quand je suis enceinte.

J’étais sûre qu’entre ce bébé pansement et moi ça allait être compliqué et je me blindais face à toute émotion. Déjà, pour ça il faudrait que ma grossesse aille jusqu’au bout ou au moins jusqu’à la date fatidique des 37 semaines. Encore loupé.

Je me revois encore en train de ruminer ce soir là parce que pleine d’hormones, parce que l’homme avait sorti un truc qui m’avait rendue hystérique (ça, ça ne change pas grossesse ou pas d’ailleurs) et que je cherchais comment j’allais pouvoir lui pourrir sa soirée. Oui, mais bon, avant de lui pourrir sa tronche, au mal dominant, il y a avait vidange de vessie histoire de pouvoir tenir une engueulade sans serrer le périnée jusqu’aux amygdales. Ca me rappelle la super vanne : « Un jour, les femmes domineront le monde mais pas demain c’est les soldes » là on était dans le «  Un jour Ellie va t’exploser ta sale tête de futur papa élevé au L.Pernoud mais pas tout de suite parce que sa vessie tente un coup d’état »

Sauf que ce soir-là si le coloc’ n’avait pas pris la décision de sortir plus vite que de raison sans que personne ne s’y attende, n’y soit préparé on y serait sans doute passé l’un ou l’autre. Pré-éclampsie mon amie. Moi qui pensais, à l’époque, être totalement à l’abri de ce genre de choses. Je me dis parfois, qu’il m’a sauvé la vie voire même sauvée tout court. D’ailleurs j’ai tenté de récupérer mon dossier médical depuis, il a miraculeusement disparu pendant les travaux de la clinique et dans le fond je préfère ma version même si il s’agissait peut-être d’un simple concours de circonstances…ou pas.

monitoring

Je ne vais pas vous raconter sa naissance, j’en ai occulté un bon morceau (si si je vous assure que c’est possible), je ne me souviens pas de grand-chose, si ce n’est de l’air ahuri des sages femmes quand je leur disais que non je ne sentais pas les contractions, de l’effervescence autour de moi  en me soutenant que tout va bien ce sont juste des précautions (ben voyons j’suis juste enceinte hein pas complètement abrutie non plus), ce qui m’a le plus perturbé c’est lorsque le monito qui enregistrait ses battements de cœur s’est arrêté, bien que le Gremlins fût dehors en pas trop mauvaise santé qui plus est. Les vieux démons qui remontent: l’angoisse de ce bide désespérément plein mais dans lequel on n’entendait plus rien. L’espace d’un instant il a fallu que je remette tout ça en place, cet enfant allait bien. Je n’ai pas été envahie de ce flot d’amour qui dégouline de guimauve, quand on me l’a montré, tout ce que j’ai pût dire « bonjour… euhh… toi ! » Il m’a balancé un regard soulagé genre « c’est bon on l’a fait » et il est parti suivi de près par son papa fraîchement promu.

Le mâle s’est demandé plusieurs reprises où pouvait bien être passé mon instinct maternel. Vu que lui doit en avoir pour 3 ou 4, au bas mot, ça a sans doute limité la casse les premiers temps. Ce début de vie à 3 un peu compliqué avec un bébé tout neuf, a fortiori quand celui-ci n’est pas fini (n’y voyez rien de péjoratif quand j’emploie le mot « pas fini «  pour désigner mon préma, j’en ai pris l’habitude lorsqu’on me demandait pourquoi il était si petit, si machin ou truc, ça jette un froid et on peut passer à autre chose).

Je voudrais vous dire qu’il a fait de moi une mère, même si sur le fond c’est inéluctable, la vérité -est ailleurs– un peu différente, on est devenus mère et fils tranquillement. Il s’est appelé Adam, non ça n’est pas anodin, référence biblique, le premier homme, ze first,toussa, je n’en démordais pas pourtant on me répétera « qu’on a eu du mal à s’y faire » ou si c’est à cause de ses origines (gné? années 2000 quoi!)? Oui je sais c’est un prénom lourd de sens c’est même fait exprès.

cac120877f59e2f4473a6387441e429c

Ca fait maintenant plus d’une décennie que j’ai mal au bide la nuit du 28 au 29 avril. Certains diront que je somatise, que je n’ai toujours pas digérée cette naissance ou mon accouchement, il y a du vrai là-dedans. Ma théorie de psy de bac à sable à moi c’est plutôt que la maternité te renvoie ton histoire en plein dans la tronche, ta naissance aussi par la même occasion et souvent ça ne vraiment pas du bien par où ça passe.

Aujourd’hui, avec lui, j’ai l’impression de vivre dans un épisode de SODA en permanence, il me fait câlin avant de menacer de me trancher la jugulaire avec les dents, voue toujours une passion sans bornes au règne animal, maîtrise le lancer de mèche mieux que le Justin, attire les femelles de son âge comme un aimant, se pose toujours la question du végétarisme, file une partie de ses économies à Sea Sepherd,voue un culte aux baskets, ne tient absolument pas sur des choses qui roulent, refuse toujours catégoriquement de monter dans un manège à sensation avec sa mère, revient faire un câlin avant de me demander « kes konmange »et de me rererere-détester parce que personne ne le comprends dans le dedans de lui-même, dit qu’il aime Aerosmith parce que ça me fait plaisir (non il ne s’appelle pas Steven même si…), qui pourrait vendre sa mère pour un sandwich. C’est un pur fruit du métissage avec des cheveux longs mais un baggy, qui fait du hiphop en tee-shirt Maiden,qui headbangue  dans les concerts, qui breake  et qui dresse son lap’chien à grands coup de mon « chouuuuuuchouuuuuuu » et qui me rererererereredéteste en fin journée parce que, ben parce que quoi !

adam

Mais bon, sans lui et ma difficulté à ne pas le fringuer en poney arc-en-ciel taille poupée Corolle ben je ne serais pas là, maintenant, vous déballant ma laïfe, fourguant des bodies Tatoo ou des pyjamas Goku.

Je sais que tu ne me liras pas, mais il y aura bien quelqu’un pour te le balancer dans quelques années. Alors bon anniv’ quand même Bouletus 1er.

101_1915

J’ai hésité un moment avant de le poster cet article. Il est toujours plus facile d’écrire avec ses doigts qu’avec ses tripes hein m’enfin ce n’est pas comme vous étiez tous des inconnus, si?

Gremlins revival

En ce moment j’entreprend de faire l’éducation cinématographique de mes enfants, forcément l’éducation musicale étant quasi acquise (quoiqu’avec les concours de headbanging sur Finntroll dès 9h j’suis plus très sûre de mon coup…entre ça et la découverte du folk pagan par l’héritier j’ai quand même dû rater un truc…mouais)

Depuis le temps que j’leur cause de Gremlins il était temps de leur faire voir à quoi ça ressemble. Il ne vivent pas loin de toute civilisation non plus, ils en avaient déjà croisé des extraits. Le pire, dans tout ça c’est que c’est dû , une nouvelle fois, à mauvaise-mèritude.

Ne bougez pas, j’vous esssplique. Voyez-vous, l’héritier a eue l’idée géniale de sortir bien avant l’heure communiquée, vous noterez que je n’ai pas dit « la flemme de terminer sa personne » même si je l’ai pensé très très fort. Je me suis donc retrouvée avec un miniscule truc gris , oui, oui, gris-bleu , on était bien loin du cliché rose bébé cadum, fripé, pas plissé j’ai bien écrit fripé, avec deux énormes yeux globuleux, bon c’était le notre on l’ai aimé quand même mais l’idée qu’on avait pas vraiment assuré sur la réalisation à germé à un moment. On s’est regardé, l’homme m’a dit qu’il faisait un peu alien avec son cordon, moi j’étais plutôt paniquée parce que je trouvais qu’il avait le nez de ma grand-mère (ouais ben riez mais je n’ai jamais plus remit les doigts dans mon nez quand mon grand-père m’avait assuré que j’aurais le même si je continuais….).Le lendemain, il s’était défripé un peu mais avait viré du gris au jaune poussin (dédicace au pop’n daddy) mais sans ictère. Cet enfant restera un mystère pour la médecine et ses parents. Il avait toujours la manie de nous fixer avec ses yeux noir immenses et brillants. J’y peux rien moi j’ai tout de suite pensé à Gizmo.Le minuscule était aussi poilu que celui récedemment cité, re dédicace à Pop’n Daddy.

On va chercher ses références culturelles où l’on peut hein, je vous rappelle quand même que je venais de mettre bas et que j’avais dû laisser quelques neurones avec le placenta.Aujourd’hui, en regardant les photos, je dirais qu’il ne serait pas loin d’E.T non plus.

A force, de l’appeller « mon gremlins » toute sa plus tendre enfance, le jour où la frangine à débarqué il a tout naturellement commencé à la surnommer Lala Gremlins. Okay, elle, elle avait le quota choupi-mimi-bébinou-calinou mais ,franchement, dès son 3ème jour de vie on envisageait déjà de faire appel à un exorciste!

 Wooo pinaiz’, elle a oublié de passer par la case Mogwaï. Encore aujourd’hui je sursaute quand je l’entend ricaner et si elle savait où était le mixeur elle aurait sans doute déjà tenté de mettre son frère dedans.

Ce soir on va se matter ça sur TMC ,ouais, la chaîne que tu ne regardes jamais sauf quand ils ne font une soirée spéciale 80’s qui parle très fort à tes souvenirs et ce sera un peu comme si on se faisait le film de la naissance du fils.

D’ailleurs, autre fait troublant, moi non plus je ne supporte pas l’eau ça surprend trop mon foie.

Hey! T’as pas un truc pour Halloween?

Voilà l’histoire de ma vie…A défaut d’être une source d’inspiration modesque, je suis, depuis des années, la malle aux costumes de mon entourage.

N’allez pas imaginer que j’ai un dressing digne de celui de l’opéra de Paris rempli de costumes de scène aux couleur chatoyantes et accessoires improbables plein de plumes et strasses, loin de là. Non, moi j’ai une armoire comme tout le monde,certes, un peu grande pour caser tout mon merdier  joli bazar et les fringues XS-pas-hiphop de mon coloc’, mais voyez-vous ladite armoire devient, à l’approche d’un événement costumé, aussi attractive qu’un salon de la moquette pour un acarien.

Je ne vais pas m’étendre sur le nombre incalculable de fois où on adoré mon déguisement sauf que je ne suis jamais allée déguisée au salon du bébé par exemple, que ma robe de Minnie elle est trop top avant de me demander si il la font en 10 ans (vas leur dire à Collectif Clothing ça leur fera plaisir), quand on se permet de me demander si j’ai fait ma tenue moi-même (quand on est styliste je vous promets ça irrite le tympan),si je pratique le SM parceque j’ai un corset (le rapport hum?), si mes enfants vivent bien le fait d’avoir une mère gothique (j’suis juste habillée en noir les amis on respire…et on ouvre un dico! D’ailleurs mon père doit aussi être gothique tout comme bon nombre de veuves ou femmes agées au portugal!!!), l’air génée de la mère dont le gamin a braillé « mamannnnnn regad’ la dame elle a les ch’veux rouges!’ (je vous rassure madame j’étais au courant hein pas la peine de coller un bonbon dans la bouche de junior !) et pour finir le « nann mais sur toi le léopard c’est sympa ça fait pas trop prostipute » etc…

Vous avez compris,je pourrais remplir l’équivalent d’un bottin en anecdotes vestimentaires.

J’admets, quand même, que le plus souvent ça m’amuse grandement, enfin les jourrs ou je suis un peu moins mal lunée que d’habitude. Ne me cherchez pas non plus car je peux tout à fait envoyer un boulet se faire voir chez les gothiques, chez les grecs et vue la conjoncture actuelle ce serait vraiment la loose!

Mais voilà, à l’approche d’Halloween tout le monde se réveille, n’ayant pas envie d’acheter un costume pour la fête sus-citée, ou d’y laisser un bras en frais de douanes après avoir eue l’idée lumineuse de commander aux US, on souvient que chez Ellie y’a qu’à juste lui piquer un top ou une robe et zou on a le costume de l’année.Ca marche aussi si tu es de sexe mâle et que tu as besoin d’un déguisement de drag queen sous reserve que tu rentres dans mon 36 et là c’est moi qui rigole.Biensûr pour parfaire le look, on va aller plonger dans l’accessoire à clous -j’en ai plus des masses d’ailleurs c’est à croire en vieillissant je m’assagit ou plutôt que je prend moins les transports (vengeance personnelle inside) – les chapeaux, le sac de Mémé (non pas unsac de vieille, le vrai sac de ma mémé-à-moi) mais faut dire vintage y paraît c’est plus fashionistiquement correct dans les bijoux tête de mort ou les morceaux de zombies montés en boucles d’oreilles. Il n’y a que les chaussures qui posent problème malgré le fait qu’elles soient über cool personne ne rentre dans mon 35.5.

J’aurais droit au « ralllaaaaallaaaa comment les gens y z’ont kiffé mon costume! » en guise de remerciement sauf que moi la robe skull avec le tulle je ne la mets pas pour un bal costumé à tendance pseudo démoniaque mais pour aller chercher mes enzymes à l’école. Cherchez l’erreur.

Il paraît aussi que ma boutique d’Halloween pour les ch’tiots elle est géniale.Là, j’ai ri un peu jaune (ah! vous voyez c’est pas noir cette fois!) 

Je renonce, je pense que,cette année encore ça va encore être journée portes d’armoire ouvertes. Allez, viendez les amis on egorgera des cordeaux ensemble et on boira du vrai jus de chaussettes (le sang j’peux pas, j’suis toujours végé!)

dég of la laïfe

!!Attention!! Ceci est un article sur 36 15 ma laïfe-on-line, écrit avec la  tripaille, qui n’a ni queue, ni tête, qui ne fera pas avancer le schmilblik, tout droit sorti de la lassitude, comme tant de victimes traîtées à peu près tout aussi bien que leurs agresseurs.

Je vais pas te faire le topo justice, pas cool, débordée,mineurs  toussa gna gna gna. Il ne s’agît pas de faire le procès de la justice française.Je suppose que parfois ça fonctionne bien du côté des tribunaux, ou du moins j’ose l’éspérer. Quoique, j’en vient à me poser des questions quand je vois comment sont sont traîtées les affaires « mineures » tant et si bien qu’on puisse qualifier une affaire de mineure….

Aujourd’hui je suis colère très,très,trèèèèèèès colère même contre la Marianne (mais non pas James, faut suivre) le tribunal pour enfants (rien que ce mot me faire bondir à 6 mois près il n’était plus considéré comme « enfant ») et la commission d’indemnisation des victimes ainsi que tout son processus, mon avocate étant hors concours ne vaut le coup que l’on s’attarde dessus.

Bouges pas, je t’essplique du début si t’es pas un habitué ,ou plutôt ,non, va lire par parce que je vais avoir du mal à ne pas être encore moins zen que d’habitude.

Je savais bien que je n’aurais pas dû tant regarder la série « tribunal » chez ma mémé….ou la victime gagne toujours à la fin grâce aux envolées verbales et aux grands moulinets de son avocat.

Voilà, j’ai aujourd’hui le statut de victime non indemnisée, statut de victime ouais mon cul, mon oeil. Il n’y a définitivement que sur papier que ça fonctionne.

Certes, je n’ai pas perdu un oeil dans l’affaire ,juste une bonne dose d’insouciance,certes je n’ose même pas penser aux victimes pour qui les conséquences et séquelles sont physiques mais pas mortelles.

De toutes les manières si t’es mort, c’est ta famille en plus du travail de deuil qui va se coltiner la joie des tribunaux et décisions parfois abérrantes . »Mais madame un viol c’est 15000 euros MAXIMUM » entre autre truc minable que tu peux entendre si tu voies où je veux en venir.

Je ne vais revenir sur Miss dégourdie =Avocate = charmante demoiselle que tu paies une blinde pour te rendre compte, 2 ans plus tard, que le dossier est largement incomplet. Bien évidemment elle ne t’accompagnera pas parce qu’elle a terminé son boulot, change de cabinet , de département et avec un peu de chance de formation.

J’attire le branleur de concours quel que soit le corps de métier ou le domaine de compétence c’est inné chez moi. »Tu es un boulet de concours ne t’inquiètes pas Ellie est là…tu vas pouvoir lui mettre ton incompétence dans le fondement avec le sourire. »

Je crois  que si on me balance encore un « le pauvre » blalblablabla « carrière blahblah  » veut s’en sortir » blahblahblahhhh » je vais vomir. Pareil pour le  » mais vous vous êtes défendue, il fallait le lâcher votre sac ». La prochaine fois j’irais même taper le code la carte bleue de peur qu’il s’use la pulpe du doigt, le pauvre.

Se retrouver telle une criminelle à la place à laquelle il aurait dû être,lui, à expliquer pourquoi on veut tant être indemnisée. Heeeuuuu peut-être parce qu’il est condamné ,non? Ah bon? Ca ne marche pas comme ça?

A la barre comme si c’était moi la coupable, face à 6 personnes qui vous toisent, posent des questions incisives et n’ont même pas la bonne date pour les faits au passage ni la copie du second jugement :no comment!

Se retrouver,seule,ton avocate ayant disparu du cabinet sans crier gare, face au Procureur de la République qui préconise de te retourner contre l’assurance parce que le pauvre quoi…et que ça va être über cool de toucher 10% de la somme tout de suite (traduction dans les 24 mois à venir) et qu’elle est bien cosnciente que c’est triste de se faire arracher son sac.

Chère maître,le sac on s’en cogne un peu mais le décès de mon ovaire droit et l’hématome dans la vessie voyez-vous m’inquiètent un peu plus que la perte de mon sac H&M.

3 ans de galère, de fric jeté par les fenêtres, de papiers fournis, re fournis rerefournis, de justificatifs de tout, de medecins,de psy (-chologue,-thérapeute,-opathes)d’appels téléphoniques  dont le coût avoisine le PIB du Burkina Faso, de dossiers, de copie des copies, de recommandés et autres joyeusetés.

Bref, ce soir j’ai la haine comme rarement je l’ai eue. Sur ces belles paroles je vais apprendre à mon fils à arracher des sacs à main,à défoncer des nanas parce que mineur de -15 ans ça ne risque pas grand chose finalement. Il paraît qu’il ne faut pas que je le prenne comme ça, je le prend comme je veux d’abord.

Toi, espèce de petit bouffon qui se pense tellement supérieur je vais te faire chier t’imagines pas à quel point. T’as pas voulu balancer tes associés ,à 3 mecs sur une nana d’1m58 ça force le respect,de pas être une balance c’est le seul truc que je peux pas te reprocher, mais va falloir assumer un jour tu sais.Je ne lâcherai pas l’affaire, t’as pas défoncé la bonne.

J’aurais une réponse courant Novembre si il n’y a pas de retard, traduction Mai 2013

Bonne Rentrée

On va faire comme chez tout le monde, pour une fois, et vous souhaiter une bonne rentrée.

Une bonne rentrée à tous ceux qu’on va regarder de travers à la sortie de l’école à cause de leur look, leur poids, leur taille, leur physique atypique, leur origine… Imaginez si ,comme chez nous,vous cumulez plusieurs des paramètres sus-cités.

Bonne rentrée à tous ceux qui vont faire leur première rentrée sous l’oeil mouillé de son Papa biker de 120kg ou de sa maman tatouée de pied en cap.

Bonne rentrée à tous ceux qu’on va toiser de la tête aux pieds parce que les New Rock ou le corset skull ne donnent pas l’allure de bons parents dans l’esprit étriqué de certains (ceci dit ça marche aussi avec la crête, les cheveux rouges,les fringues gothiques, les piercing, les tee-shirts de métal etc…)

Une bonne rentrée à toutes celles qui sont considérées par le commun des mortels comme des glandeuses: les mères au foyer (essayez juste de gérer votre enzyme et les tâches quotidiennes plusieurs jours d’affilé et après on cause « travail » hein)

Bonne rentrée aux instit’ Rock n roll ( et un peu aux autres aussi) qui causent musique avec mes trollZ à la récré, leur demande si telle ou telle fringue vient du site de papa et maman ou n’hésitent pas à prendre la guitare en classe. Au passage l’école du  « Bel Air »  je vous aiiiiiiiiime.On sait à quel point parfois on peut avoir des soucis alors moi j’les kiffe et du coup je le dit , ils sont topissimes de la maternelle au Cm2 et méritent un peu de reconnaissance de temps en temps.

Bonne rentrée à tous les parents d’enfants différents qui vont encore devoir se battre cette année pour que leur enfant puisse suivre une scolarité normale voire une scolarité tout court.

Bonne rentrée aux parents d’enfant polyallergiques et autres maladies chroniques qui vont paniquer toute l’année à cause de la collation, de la cantine et courrir après la medecine scolaire.

Bonne rentrée aux petits végétariens et vegan qui vont devoir , le plus souvent batailler pour avoir le droit de NE PAS manger de viande ou de poisson car cela s’apparente à une  fantaisie malsaine pour beaucoup.

Bonne rentrée à ceux qui ont le courage de faire l’école à la maison et qui ont tout mon respect.

Bonne rentrée aux mamans soulagées de voir leur progéniture reprendre le chemin de l’école, épuisées par les vacances

Bonne rentrée ,aussi, à ceux qui ne font rien par choix ou par résistance ou par envie.

Bonne rentrée à ceux qui ont des projets plein la tête et vont se donner les moyens de les réaliser.

Bonne rentrée aux bout de choux qui iront fièrement à l’école avec tee-shirt skull et pantalon tartan,entre autre.

Bonne rentrée aux enzymes dont on se souviendra du prénom tout de suite car peu commun.

Bonne rentrée aux parents rock’n roll-rockabilly-métalleux etc… qui n’en sont pas moins de bons parents pour autant.

Bonne rentrée, malgré tout, à ceux qui vont lâcher leur descendance ,avec des noeuds plein l’estomac, pour la première fois chez l’ass’mat’ ou à la crèche.

Bonne rentrée à tous les Pop’n Babies qui ont reprit le chemin de l’école dans les fringues Pop’n Baby ou pas.

Une pensée toute émue pour les parents endeuillés pour qui ce qui est assimilé à l’école doit être une souffrance sans nom.

Et vu qu’on est pas sectaires : BONNE RENTREE à TOUS même si vous ne vous reconnaissez pas dans la liste ci-dessus 🙂

Fuck 2011…

qu’a été un peu pourrie sur les bords and welcome 2012:

Nous vous souhaitons une magnifique année haute en couleur, avec tout ce qu’on peut vous souhaiter de cool à l’intérieur: sexe, drogue,rock’ n roll mais aussi de la bière, du fric, encore du rock, de l’amour, des bébés pour ceux qui veulent, des mariages, de beaux +++ à ceux en TP’s, des enfants grandissent, des enzymes qui ne nous pourrissent pas trop l’existence, des accouchements pas trop pourris parce que sans douleurs faut pas déconner, des festivals mémorables, de la musique, des concerts et encore de la musique!

En attendant le Père No-Hell

On va pouvoir se poser quelques jours.

Un immense merci à tous ceux qui nous ont fait confiance pour les cadals de Noël, pour gâter les bébés fraîchement débarqués, ceux qui fêtent leurs anniversaires à cette périodes, les papas en devenir, les déjà papas, les futures mamans, les mamans toutes neuves, les mamies rock n roll, les papys bikers, les mamans gothiques etc… (liste non exhaustive of course!)

 

Joyeux Noël à ceux qui le fêtent, bonne soirée à ceux qui ne le fête pas, une pensée à tous ceux qui sont loin, à tout ceux partis trop tôt.Profitez bien de la « trêve des fêtes », de la bouffe, de l’alcool, du chocolat. Et ne soyez pas trop sages non plus!

N’oubliez pas:

 

FAITES DES BEBES…..PLEIN DE BEBES….ENCORE DES BEBES

 

Oui je sais, cette image pour une boutique c’est paradoxal mais parmi les « petites enseignes » au moment des fêtes, nous sommes beaucoup à ne pas pouvoir rivaliser avec les énooooormes structures qui écrabouillent tout sur leur passage et sans scrupules en plus les z’affreux.Par chance, les rockers, punks…, la communauté underground en général est une des rares à avoir gardé une éthique en matière de consommation (en plus d’être un kif’ incommensurable au quotidien), même la concurrence est adorable et croyez-moi y’a pas beaucoup de domaines où cela doit fonctionner comme ça (y’a quelques gros boulets aussi hein va pas croire qu’on vit chez les bisounours!), alors rien que pour ça un immense MERCI  encore une fois.

J’arrêtes là la minute militante.

On termine avec image de No-Hell plus légère:

 

La tête dans le guidon…

…ou plutôt dans le carton!

Nous ne sommes pas très présents en ce moment, certes, mais ça bosse dur!

On a recruté tous ceux qui ont croisé notre route, en plus de la team habituelle: la famille, les potes…

On a même trouvé deux ou trois extras pas franchement efficaces mais krochoupimeugnon *coeur* (je vire skybloggeuse tavu):

Ozzy assistant « cutter »

Tigrou controleur qualité proche de la retraite

 

On est pas loin, juste un peu débordés mais on ne va pas s’en plaindre, sauf paut-être le fils que j’ai failli scotcher avant de l’envoyer….à l’école, numérobis jouant la prévention en ne  touchant plus avec les cartons de peur d’être expédiée.